This website requires JavaScript.
Placeholder image

DIRECT. Pays-Bas-Angleterre: les Three Lions arrachent la victoire et rejoignent l'Espagne en finale!

Alors qu'on pensait jouer la prolongation, les Three Lions vont chercher leur ticket pour une deuxième finale d'affilée d'un Euro grâce à Ollie Watkins, buteur à la 90e minute ! La seconde période aura été beaucoup moins intense que la première, superbe. Mais grâce au coaching gagnant de Gareth Southgate, l'Angleterre affrontera la Roja de Lamine Yamal, dimanche en finale. Alos que deux minutes de plus sont annoncées, Brobbey et Zirkzee sont les jokers joués par Koeman, Simons et Dumfries sortent. Saka et Mainoo cèdent eux leur place à Gallagher et Konsa. C'est la folie à Dortmund, le supersub délivre sa sélection ! Palmer sert son attaquant dans la surface, qui se retourne d'un contrôle orienté et fusille Verbruggen d'un tir croisé parfait... Les Three Lions mènent 2-1 dans le money time ! Cela faisait longtemps que les Anglais n'avaient pas déséquilibrer le bloc néerlandais. Le centre de Shaw arrive sur Palmer au second poteau, mais sa frappe est dévissée. Sur le coup franc qui suit, les Bataves sont furieux puisque le ballon est sorti en corner par Stones. Mais l'arbitre désigne le six mètres, et averti le défenseur qui venait protester. Coup franc obtenu par Gakpo non loin de la surface. L'ailier anglais est logiquement averti pour avoir couper la course de son adversaire. Les Bataves se déploient en nombre vers la surface des Three Lions. Il y a le feu mais Guéhi se sacrifie devant Weghorst pour l'empêcher de frapper. Watkins et Palmer vont regénérer le secteur offensif anglais. Kane et Foden sont remplacés. Les Anglais exultaient alors que l'ailier avait parfaitement coupé un centre au premier poteau ! Mais le drapeau se lève pour un hors-jeu, ça se joue à quelques millimètres ! Guéhi repousse dans l'axe un centre dangereux, Simons arme une volée écrasée que Pickford capte au centre de son but ! Les Pays-Bas gagnent encore des mètres et c'est l'Angleterre qui doit défendre dans sa surface. Les ajustements de Koeman à la pause on fait beaucoup de bien, le rapport de force s'est inversé depuis dix minutes. Les contacts sont nombreux et les occasions de plus en plus rares. Gakpo pouvait filer vers le but mais Walker vient superbement tacler dans ses pieds. Intervention virile de l'Anglais au milieu de terrain, il est averti par l'arbitre. Les Anglais sont moins souverains, moins dans le rythme. Ca va mieux pour les Oranje, qui tiennent davantage le ballon et joue enfin dans la moitié anglaise. Pickford doit encore s'employer sur un centre fuyant de Gakpo. La tourelle batave s'enroule autour de Stones mais fait faute en touchant du coude son adversaire. L'arbitre intervient, au grand dam de Koeman. Veerman met dans la surface un coup franc lointain. Van Dijk gagne son duel avec Walker et tire du genou, le gardien anglais jaillit sur sa ligne pour repousser ! Voilà enfin Gakpo percutant, qui décale à droite où il y a de l'espace. Mais le centre ensuite de Schouten file directement en sortie de but. Le défenseur ne lâche pas d'une semelle Kane, et vient le chasser devant sa surface. Il faut souligner le bon match derrière de la paire Van Dijk-De Vrij. Depuis la barre sur corner de Dumfries à la demi-heure, les Néerlandais ne se sont plus montrés dangereux. Il y a urgence pour les partenaires de Simons a retrouvé de la justesse devant et dans les sorties de balle. On est reparti sur les mêmes bases, avec des Three Lions qui ont le pied sur le ballon dans la moitié de terrain oranje. Pris par la vivacité de Xavi Simons, le nouvel entrant fait faute au milieu. Le latéral devra utiliser son pied gauche de qualité pour envoyer davantage de centres que Trippier en première période. L'apparition du grand attaquant doit permettre aux Néerlandais d'avoir un point d'encrage devant afin de davantage tenir le ballon. Cela doit aussi libérer Gakpo, transparent dans le premier acte. Shaw a pris la place de Trippier côté anglais, Weghorst celle de Malen pour les Néerlandais. Un bombazo de Xavi Simons, une égalisation sur penalty d'Harry Kane, deux poteaux fracassés, un sauvetage sur la ligne de Denzel Dumfries... On s'est régalé dans ce premier acte de grande qualité. Archi-dominateurs, les Anglais sont enfin au niveau dans ce tournoi mais butent encore sur des Bataves capables de tout. Trois minutes de plus sont accordées par le quatrième arbitre. Les hommes de Southgate asphyxient ceux de Koeman, recroquevillés autour de leur surface. Les centres se multiplient. Le jeune milieu va gratter un ballon très haut et n'hésite pas à armer un tir surpuissant de l'extérieur de la surface. C'est contré, mais le gamin de 19 ans n'a pas froid aux yeux. Le gardien n'est pas surpris par ce tir enroulé de Foden. Les Anglais sont toujours pressants dans cette fin d'acte. Mainoo est impressionnant au milieu de terrain. L'Angleterre n'a gagné qu'un seul de ses neuf derniers matches contre les Pays-Bas. C'était en amical en mars 2018 à Amsterdam (1-0). Depuis les Bataves se sont imposés (3-1) en 2019. Le buteur néerlandais est remplacé par Veerman, un milieu de terrain. Stupeur des supporters bataves, qui questionnent ce changement défensif. C'est Malen qui passe en pointe. L'attaquant s'est blessé seul, visiblement derrière une cuisse. Il va devoir être remplacé. Mais quel régal cette demie ! Le numéro 11 décoche un missile lointain qui va s'écraser sur le poteau opposé, ç'aurait été un but sublime ! Quel frayeur pour les Anglais, sauvés par leur transversale ! L'homme clé de cette période catapulte une tête violente sur corner, Pickford était battu ! On voit de plus en plus Foden et Bellingham dans le jeu anglais, les Three Lions en profitent. Les Néerlandais n'opèrent qu'en contres désormais. Les Néerlandais sont en souffrance face à des Anglais saignants et déterminés à faire mal. La défense tient sur un fil. Les Three Lions sont déchaînés et pensaient prendre la main ! Mainoo fait des misères dans la surface et sert Foden, qui élimine deux joueurs et termine d'un plat du pied près du poteau... mais le latéral néerlandais sauve pour quelques centimètres ! Quel premier quart d'heure à Dortmund, où Kane a répondu à Simons. Les Anglais n'auront pas trop douté et reviennent vite dans le coup. Le capitaine des Three Lions se fait justice et ne tremble pas face à Verbruggen ! Le gardien était parti du bon côté mais Kane met le ballon petit filet ! Les Anglais vont avoir l'opportunité de vite revenir dans le coup ! Dumfries est en retard sur son intervention, l'arbitre n'hésite pas après avoir vu la vidéo et sort le jaune pour le Néerlandais ! Possible penalty pour l'Angleterre ! Sur sa demi-volée, Dumfries a été au contact avec Kane dans la surface... Les Anglais poussent pour égaliser ! Au tour de Saka de semer la panique dans la surface. Le ballon arrive sur Kane qui déclenche une lourde demi-volée, ça passe juste au-dessus de la barre ! Le gardien batave est poussé à son premier plongeon sur cette lourde frappe de Kane, il se détend sur sa droite ! Les Three Lions obtiennent deux coups francs consécutifs. Trippier trouve Rice au second poteau, dont la remise sème la panique dans la surface batave. A l'image des Bleus mardi, les Pays-Bas entament tambour battant leur demie. Ce but tonitruant marqué par Xavi Simons va pousser les Anglais à se découvrir. Bang bang bang ! Quel pétard du petit génie néerlandais ! Il s'en va lui-même gratter le ballon dans les pieds de Rice, s'avance et déclenche un tir surpuissant en déséquilibre qui transperce la lucarne de Pickford, sublime ! Premières minutes équilibrées entre deux sélections qui alternent les phases de possession et de projection. Premier déboulé de Xavi Simons à droite, qui claque une passe vers l'avant. Malen est recherché dans la surface mais la défense anglaise le gêne. Comme en fin de match face à la Suisse, l'Angleterre joue à trois derrière, avec en pistons Saka à droite et Trippier à gauche. C'est bien un 4-2-3-1 pour les Néerlandais, pas de surprise. Ce sont les Anglais, en blanc, qui ont lancé la seconde demi-finale de l'Euro ! Les deux sélections sont sur la pelouse du Signal Iduna Park de Dortmund. Les hymnes vont retentir, l'arbitre de la rencontre sera l'Allemand Félix Zwayer. Invitée surprise des demies, la sélection batave est en pleine forme. Emmenés par des attaquants inspirés comme Memphis Depay, Xavi Simons et surtout Cody Gakpo, co-meilleur buteur du tournoi (3 réalisations), ils espèrent poursuivre sur leur lancée pour atteindre leur première finale d'un Euro depuis 1988, année de leur seul sacre dans la compétition. Des supporters néerlandais ont attaqué certains établissements investis par les fans anglais, dans les rues de Dortmund avant la demi-finale de l'Euro... Avec Harry Kane, Bukayo Saka, Jude Bellingham ou encore Phil Foden, l'attaque anglaise a fière allure. Pourtant, les joueurs de Gareth Southgate n'ont marqué que cinq buts dans cet Euro et paraissent bien souvent trop inoffensifs malgré leurs qualités individuelles à toutes les lignes. En cas de qualification, l'Angleterre pourrait connaître sa première finale d'un Euro hors de ses terres, mais aussi sa deuxième finale d'un Euro consécutive, ce qui constituerait un exploit inédit pour elle. La dernière sélection à avoir réussi pareille performance? L'Espagne, en 2008 puis 2012, pour deux titres au bout. Au lendemain de la qualification de la Roja aux dépens de l’équipe de France, les deux sélections vont se livrer une intense bataille pour se hisser en finale. Tombeurs de la Turquie en quarts (2-1) après avoir écrasé la Roumanie en huitièmes (0-3), les Néerlandais de Memphis Depay défient des Anglais peu séduisants depuis le début de la compétition mais malgré tout au rendez-vous de ce dernier carré. Les Three Lions ont écarté la Suisse au tour précédent (1-1, 5-3 t.a.b) après avoir cravaché contre la Slovaquie (2-1 a.p). Euro 2024 - Dortmund, SIgnal Iduna Park, le 10 juillet 2024 © RMC Sport La compo des Pays-Bas: Verbruggen - Dumfries, De Vrij, van Dijk, Aké - Schouter, Simons, Reijnders - Malen, Depay, Gakpo Remplaçants: Bijlow, Flekken, Geertruida, De Ligt, Wijnaldum, Weghorst, Frimpong, Van de Ven, Veerman, Blind, Brobbey, Maatsen, Zirkzee, Bergwijn, Gravenberch La compo de l'Angleterre: Pickford - Walker, Stones, Guéhi - Saka, Mainoo, Rice, Trippier - Foden, Kane, Bellingham Remplaçants: Ramsdale, Henderson, Shaw, Alexander-Arnold, Konsa, Dunk, Gallagher, Toney, Gordon, Watkins, Bowen, Eze, Gomez, Palmer, Wharton En ce jour de Pays-Bas-Angleterre, qui déterminera l’adversaire de l’Espagne en finale de l’Euro, certains supporters des Three Lions – ceux qui suivaient déjà le football avec attention il y a un peu plus de 30 ans – ne veulent surtout pas voir les Néerlandais éliminer l’Angleterre. Pour le bien du Royaume… mais aussi pour ne pas offrir cette joie à un personnage qui a fait faire des cauchemars, en 1993, aux supporters anglais : Ronald Koeman. 13 octobre 1993, Pays-Bas-Angleterre décisif pour une place à la Coupe du monde aux Etats-Unis. Ce jour-là, Koeman commet une faute grossière en attrapant David Platt, juste à l’entrée de la surface de réparation, mais l’arbitre de la rencontre Karl-Josef Assenmacher (arbitre allemand) n’accorde pas le penalty. Juste un coup franc, juste un carton jaune. Dans l’esprit des supporters anglais, cette action a précipité la défaite de leur sélection, d’autant que Koeman ouvrira le score dans cette rencontre remportée 2-0 par les Pays-Bas, avec un deuxième but de Bergkamp. Ce match est une grande blessure pour les Anglais car ce revers les empêchera de se qualifier pour la Coupe du monde 1994. Le sélectionneur Graham Taylor démissionnera quelques jours plus tard. FGe On y retourne après la désillusion pour les Bleus, battus par plus fort et plus jeune avec l'éclosion au plus haut niveau de Lamine Yamal. Place à la seconde demi-finale, entre les meilleurs amis des Bleus, les Néerlandais, qui étaient dans leur poule et dans leur groupe de qualification. Les Pays-Bas sont opposés au favori du tournoi, l'Angleterre, qui a les faveurs des bookmakers mais pas celles des amoureux du beau jeu. Son sélectionneur, Gareth Southgate est particulièrement décrié vue la génération de joueurs fantastiques qu'il a à sa disposition. Le mystère est d'ailleurs entier sur la composition d'équipe qu'il alignera face aux Pays-Bas. Elle devrait être connue vers 20h. Coup d'envoi à 21h, un match diffusé par M6 et BeIN Sports 1. A suivre à la radio sur RMC, radio officielle de l'Euro, et sur la radio digitale RMC 100% Euro. A suivre bien sûr en direct commenté sur le site et l'appli RMC Sport.

lire la suite

l'actu


h