This website requires JavaScript.
Placeholder image

Manchester United vers des revenus mais aussi des pertes records en 2024

Avec l’arrivée de Jim Ratcliffe dans l’actionnariat, Manchester United va opérer de profond changement cette saison qui débute, pour retrouver son lustre sportif d’antan, poursuivre les efforts menés pour accroître son chiffre d’affaires, mais aussi réduire les dépenses afin d’éponger les pertes.
Près de 800 M€ de revenus trading inclus pour Manchester United en 2024
Car Manchester United vient de boucler une saison 2023-2024 financièrement contrastée. Le club anglais devrait enregistrer des revenus historiques, frôlant les 785 millions d’euros, mais accuserait dans le même temps des pertes sèches significatives. Les résultats du troisième trimestre fiscal révèlent déjà des chiffres marquants. Les revenus atteignent 519,5 millions de livres sterling, grimpant à plus de 550 millions en incluant les plus-values (650 M€).
Les projections pour l’exercice complet sont encore plus ambitieuses, avec des revenus caractéristiques estimés à 660 millions de livres, soit près de 785 millions d’euros. Dont le sponsoring et accords commerciaux qui rapportent le plus à 231,7 millions de livres (275 M€), les droits de la TV à 183,3 millions de livres (217 M€), les recettes liées à la billetterie à 104,5 millions de livres (124 M€) et les opérations nouées sur le marché des transferts, à 30,7 millions de livres (36 M€) de plus-values.
Mais des charges qui sont lourdes et une 5e saison consécutive déficitaire
Cependant, ces chiffres sont contrebalancés par des dépenses opérationnelles élevées, ces charges dépassant les 587 millions de livres (695 M€) sur les neuf premiers mois de l’exercice comptable. Cette situation devrait conduire à une perte annuelle avoisinant les 85 millions d’euros net. Il s’agirait alors du cinquième exercice consécutif dans le rouge pour les Red Devils, qui n’ont plus dégagé de bénéfices depuis la saison 2018-2019. Vous aimerez aussi: Le Mercato estival du PSG et les ambitions de Cristiano Ronaldo avec Al-Nassr

lire la suite

l'actu


h