This website requires JavaScript.

Amandine Miquel : "Si j’avais même pu avoir le PSG ce samedi, cela m’aurait fortement arrangé mais c’est Bordeaux, on fait avec"

Féminines
Photo Régis HAZENFUS – Photographe

Ce samedi 24 septembre à 14h30, les féminines des Girondins de Bordeaux reçoivent celles du Stade de Reims au Stade Sainte-Germaine, pour le compte de la 3ème journée de D1 Arkema. A cette occasion, la milieu de terrain rémoise, Rachel Corboz, s’est exprimée dans L’Union sur cette rencontre et surtout ce prochaine adversaire.
« Ce que je peux dire sur Bordeaux ? Je sais qu’elles ont perdu pas mal de joueuses mais qu’elles se sont aussi renforcées. C’est une équipe qu’on ne doit pas du tout prendre à la légère, cela reste une très bonne équipe, qui joue bien au ballon. Ce sera un match difficile mais si on joue notre jeu et qu’on arrive à mettre en place ce que l’on a travaillé cette semaine, je pense que l’on pourra faire un résultat […] Les deux défaites en deux matches ? Il ne faut pas baisser la tête dans ces moments-là. Tout est possible sur un match, et on les aborde tous en se disant que l’on va remporter la victoire. Après deux défaites, on a vraiment envie de gagner contre Bordeaux ».
De son côté, la coach rémoise, dans un autre article de l’Union, Amandine Miquel, a également donné son avis sur cette rencontre.
« Ce calendrier nous va. C’est une requête de nous faire commencer par Lyon. Si j’avais même pu avoir le PSG ce samedi, cela m’aurait fortement arrangé mais c’est Bordeaux, on fait avec. L’idée d’avoir les équipes historiquement du haut de tableau au début, pour moi c’est un plus, parce qu’au mois de septembre on n’est pas encore calés, tout n’est pas peaufiné, c’est quand même moins stressant de jouer ces équipes-là contre qui ne pas prendre de points n’est pas d’une gravité majeure ».

lire sur  girondins 4 ever

l'actu